Smart phone & free me

Date de publication: 01/01/2021

Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez été très nombreux à suivre mon aventure “Off the grid” et cela m'a fait très plaisir ! Voici donc mon ressenti et ma réflexion concernant ce challenge.

Weekend 1

Tout commence ici. Vendredi 7 Février. Je viens de recevoir mon tout nouveau Nokia 216. Quelle merveille de technologie !

Il est équipé de 12Mo de RAM, un appareil de 0.2 Mega Pixel et d'un flash ! Un véritable monstre de puissance.

Je m'empresse de l'allumer, de le configurer et… Il n'y a pas beaucoup de choix. Je change la sonnerie, la luminosité, fais joujou avec l'appareil photo, etc.

Afin de tester mon nouvel ami, ma petite sœur m'envoie un SMS. Je le reçois 2min plus tard avec les emojis qui ne sont pas reconnus et apparaissent comme des carrés vides dans le texto… Ça va être marrant tiens.

Samedi matin, premier cas concret. Ma voiture ne démarre plus ! Le système d'anti-démarrage est bloqué et la clé n'est plus reconnue comme étant “associée” à la voiture. Je bloque, je stress et panique un petit peu. Mon père se jette alors sur son smartphone, mène quelques recherches pendant que j'essaye plusieurs combines. Je reste appuyé sur le bouton de la télécommande, dans la voiture, hors de la voiture, dans le contact, hors du contact… Je tourne la clé en maintenant le bouton enfoncé et là… La voiture démarre ! Comme quoi, pas besoin d'internet pour résoudre mon problème !

(Petite pause ici après plus de 10 mois, je pense que j'étais juste extrêmement fier d'avoir trouvé la solution. Après coup, je me dis que c'était plutôt un coup de chance que de la compétence de ma part haha)

Je continue donc ma journée en prenant la voiture et là… Pas de musique durant le trajet ! Raaaaah je n'avais pas anticipé le manque de Spotify sur mon Dumbphone…. Le trajet va être long si je dois écouter la radio et ses 8 millions de pubs à la minute.

15H, l'heure de réserver des places de cinémas. Jusque là pas de problème, je réserve depuis mon ordinateur sans aucun soucis. Ah… C'est un e-billet en PDF… Faites chauffer l'imprimante !

17H, j'en profite pour checker mes mails, Twitter, Reddit et les news sur mon ordinateur. Je me rends compte alors que je ne traite pas l'information de la même manière que depuis mon smartphone. Je la réfléchis plus longuement et y fait plus attention.

22H, sur le chemin du retour à la maison, le manque de téléphone se fait sentir. Moi qui suis facilement stressé et anxieux, le manque de téléphone n'arrange pas les choses. Je me ronge les ongles, je tape du pied… Cela ne me ressemble pas. Je me sens en manque de quelque chose. Moi qui ne fume pas et n'ai jamais fumé, c'est la première fois que je ressens de la dépendance aussi forte. C'est une sensation extrêmement désagréable qu'il faut que j'enraille au plus vite.

L'heure du coucher arrive et je m'endors sans difficulté alors que j'ai normalement l'habitude de checker Twitter et Reddit tous les soirs dans mon lit.

Ce dimanche je ressent toujours ce manque. Peut être un peu moins fort qu'hier. J'en profite pour appeler de vive voix quelques amis à moi afin de prendre des nouvelles.

Hé, faudrait qu'on se voit plus souvent ! Ça fait un bail !

Comme quoi, le manque rapproche et nous fait nous rendre compte de certaines choses.

Mon défi intrigue les gens autour de moi et délie les langues.

Il faudrait que j'essaye aussi ! C'est vrai qu'on abuse tous à notre manière et qu'il faut changer les choses.

Si ces efforts permettent de faire prendre conscience de choses à mes proches, je le fais avec plaisir ! En même temps, parler de mon défi à mes proches et le raconter sur mon blog me fais du bien et donne un but à ce que j'entreprends.

Nous sommes Dimanche, 16h, et je pense déjà à comment je vais pouvoir “épurer” progressivement l'utilisation de mon smartphone la semaine prochaine.

Weekend 2

Une fois de plus, je met ma carte SIM dans mon dumb phone pour un nouveau weekend de sevrage.

Ce weekend est différent. Je ne me sens plus dépendant ! La semaine dernière, j'en ai profité pour désinstaller toutes les applications de réseaux sociaux sur mon smartphone. J'ai donc vécu une semaine “Déconnecté” sans totalement l'être.

C'est peut-être ça la clé: les réseaux sociaux ?

De nombreuses études existent sur le sujet, mais est-ce que les réseaux sociaux nous affectent négativement au quotidien ? En tout cas, la coïncidence est trop belle pour ne pas la remarquer.

Samedi soir, sortie au théâtre entre amis. Déconnecté du monde réel pendant une bonne heure. (Anecdote amusante: le thème de la pièce de théâtre était l'addiction numérique!)

Ce weekend est passé tellement vite que je n'ai même pas eu le temps de me sentir mal. Sorties, activités et moments privilégiés sont le remède parfait à l'ennui. Sans ennui, l'envie de se jeter sur son smartphone est moindre.

La pandémie

Et là… c'est le drame. Confinement, télétravail, peur, anxiété… Puis retour à la vie progressivement. Mon challenge fut alors interrompu de manière plutôt imprévue. Malgré tout j'ai reçu beaucoup de messages durant cette période me demandant comment se passait mon challenge, si j'avais continué, comment je le vivais, etc.

Je dois avouer que durant le confinement je n'utilisais pas beaucoup mon téléphone. Télétravail oblige, j'étais toute la journée derrière mon écran d'ordinateur. Le soir j'utilisais ma tablette afin de consulter Twitter ou regarder des films/séries. Ce comportement m'a bien fait réfléchir et en suis venu à une réflexion:

Le smartphone est indispensable tant que nous nous ennuyons.

Vous le savez, lorsque vous êtes hors de chez vous et que vous devez attendre quelques choses ou quelqu'un, quelle est la première chose que vous faites ? Vous ruer sur votre smartphone. Ceci n'est pas un jugement, je le fais aussi haha. Ce comportement est classique lorsque l'on s'ennuie ou lorsque l'on cherche à fuir quelques choses ou quelqu'un. Cela montre un certain manque de créativité et de réflexion à mon sens.

Il n'y a que les gens ennuyeux qui s'ennuient.

Je ne perds pas espoir ! Me voici maintenant en vacances et j'ai réellement envie de me séparer de mon smartphone. Pas besoin de sevrage pour me rendre compte que ce petit outil modifie énormément notre façon de vivre. Autant en bien qu'en mal.

Conclusion

Lors de ma dernière année d'étude, j'avais un professeur qui nous enseignait la cryptographie et l'étude des signaux. Tout ce que je savais sur ce prof était que ses cours étaient longs et plutôt ennuyeux. Ce que j'ignorais c'est que ce prof avait participé à la création du codec vidéo H264. RIEN QUE CA. Mais ce n'est pas tout. Cette personne avait la particularité d'avoir seulement un Dumbphone. Rien d'autre sur lui ! Cela nous a bien évidemment fait rire avec mes amis… Mais pas pendant très longtemps.

Me voici aujourd'hui en train de vous expliquer une démarche dont je me moquais il y a encore un an. Ironique non ?

Suite à mon premier article, beaucoup de gens m'ont demandé la suite. La voici enfin ! Je suis désolé pour l'attente. J'aurais voulu prolonger l'expérience et l'approfondir, mais je ne sais pas si vous avez remarqué, la situation est un tout petit peu exceptionnelle. Rien ne dit que je ne la reprendrai pas ultérieurement, avec de nouveaux tests et de nouvelles contraintes !

Si le concept vous plaît, n'hésitez pas à me le dire sur Twitter ou par message instantané.

Sur ce, à bientôt pour un nouvel article ! :D