Monter son serveur Owncloud en local !

Bonjour à tous et à toutes, bande de geeks! 😀

Si vous avez lu mes précédents articles sur le fabuleux système Owncloud, vous savez alors que je l’apprécie tout particulièrement. Les raisons qui font que j’aime ce système sont diverses et sont un sujet de controverse, mais nous ne sommes pas là pour parler de ça.

Dans un soucis d’optimisation, j’ai récemment cherché des moyens pour accéder à mes serveurs Owncloud plus rapidement, plus facilement, et de manière fiable et stable. J’ai commencé un peu à fouiller dans les tréfonds de Owncloud et suis tombé sur quelques informations intéressantes: Owncloud possède sa propre instance WebDav!

Pour ceux qui ne connaissent pas ce qu’est WebDav:

WebDAV (Web-based Distributed Authoring and Versioning) est un protocole […] qui permet de simplifier la gestion de fichiers avec des serveurs distants.

  • Wikipédia

En clair, WebDav nous permet d’accéder au contenu de notre serveur de stockage sans passer par l’interface web (qui peut être un peu longue à charger selon les connections et les types de serveurs). Ce protocole ouvre donc beaucoup de possibilités en terme de manipulations de fichiers.

Aujourd’hui, je vais donc vous apprendre à créer un point de montage local qui se synchronisera avec votre serveur Owncloud en temps réel. C’est très pratique si vous voulez accéder à votre serveur directement depuis votre explorateur de fichiers!

(Mettons-nous en root pour toutes ces manipulations afin de gagner du temps)

1) Pour commencer, il faut installer le paquet davfs2:

2) Ensuite, nous devons créer et configurer le dossier qui sera notre point de montage. Pour ce tutoriel j’ai choisi de créer un dossier nommé “Owncloud” qui se trouvera à la racine du système:

3) Davfs2 utilise un fichier nommé “secrets” qui contient nos identifiants pour s’identifier auprès du serveur:

4) Editons le fichier “secrets” et mettons-y dedans:

Note: “/owncloud” correspond au dossier dans lequel sera monté le serveur, et le reste parle de lui même 😉

5) Maintenant, éditons le fichier “/etc/fstab”, afin de pouvoir monter le dossier. Ajoutons-y simplement les lignes suivantes:

Note: Si vous préférez que le dossier ne sois pas auto-monté à chaque démarrage, changez “auto” en “noauto”.

6) Ajoutons notre utilisateur au groupe “davfs2” pour qu’il ai le droit de monter le serveur:

7) Il ne reste plus qu’à monter notre serveur grâce à l’instance WebDav avec notre utilisateur courant:

Et voilà! Plutôt simple non? Pour vérifier que notre serveur est bien monté, tapons:

Des problèmes?

Sur certains OS, le binaire mount.davfs n’a pas les privilèges setuid pour être éxécuté en tant qu’utilisateur non-root. Si vous voyez une erreur telle que:

/sbin/mount.davfs: program is not setuid root

Vous avez un OS qui a besoin de ces privilèges. Pour ce faire, éxécutez cette commande en tant que root:

 

Laisser un commentaire