Wifi Pineapple: Introduction

Bonjour à tous et à toutes, bande de geeks! 😀

N’avez-vous jamais rêvé d’apprendre à manier les réseaux sans fils comme personne ? Savoir comment ces moyens de communications fonctionnent et évoluent ? Bien sûr que si ! La plupart d’entre vous qui s’y sont intéressés se sont vite rendus compte qu’il fallait du matériel adapté: Des logiciels bien spécifiques et du matériel hardware compatible.

Et si un “Couteau Suisse sans fil” existait déjà ?

Je vous présente la Wifi Pineapple Nano!

nano1Un véritable petit trésor pour tous les hackers. Ce micro-ordinateur comprend en son cœur 3 interfaces réseaux, toutes indépendantes et toutes avec des spécificités différentes. De quoi s’adapter à n’importe quelles circonstances:

  • Double interfaces Atheros 2.4 GHz b/g/n
  • Jusqu’à 400 mW par interfaces avec antennes inclues
  • Cable Power over USB Ethernet
  • Slot Micro SD pour extension de mémoire (Jusqu’à 128 Go)
  • Port USB 2.0 d’extension Réseau

La Wifi Pineapple se décline en deux versions:

  • Nano
  • Tetra

La Tetra est la version “professionnelle” de la Pineapple. Nous ne l’utiliseront pas ici car nous n’en avons pas l’utilité (et surtout pas les moyens de l’acheter mdr).

Un “micro-ordinateur” ?

En effet, la Pineapple embarque une version customisée de Linux tournant avec un shell Ash. Beaucoup d’outils connus sont intégrés par défaut (Aircrack-ng, Airmon-ng, etc…).

Ça à l’air vachement complexe quand même… En plus j’aime pas la ligne de commande…

Ne t’inquiète pas, toi, utilisateur Windows. Les développeurs de la Pineapple ont pensé à toi en proposant une interface graphique permettant de gérer la Pineapple de A à Z.

gui
C’est beau hein?

Si vous ne voulez absolument pas utiliser l’interface en ligne de commandes, vous pouvez très bien installer certains modules directement depuis le Manager de Modules, qui propose déjà une bonne palette d’outils.

Je ne vais pas vous détailler exactement tous les onglets à notre disposition ici, mais juste vous lister quelques compétences de la Pineapple:

  • Recon des réseaux Wifi
  • Faux points d’accès
  • Attaques MITM
  • Management des modules
  • Tracking de périphériques
  • Logging aggressif
  • Section de report
  • Configuration réseau
  • Configuration Avancée de la Pineapple

Chacune de ces caractéristiques est accompagnée par son lot de sous-compétences… Ça nous fait beaucoup de choses à explorer n’est-ce pas?

Vous l’aurez compris, j’entame donc une série d’articles sur la Wifi Pineapple. Crack wifi, analyse de trafic réseau, attaques MITM, DNS Poisonning, Fake AP, etc… Nous aborderons tous ces sujets par la suite. Tout comme la série sur le Rubber Ducky, les articles ne seront pas réguliers, mais assez fréquents 🙂

D’ici le premier article de la série (qui ne saurait tarder), je vous donne rendez-vous à la prochaine. Et n’oubliez pas: Stay Tuned! 😀

Laisser un commentaire